Vous pouvez faire votre recherche en écrivant vos mots-clés dans la barre de recherche ci-dessus. Nous chercherons pour vous les résultats, classés par pertinence.
Il n'y a aucun résultat pour votre recherche.
Fermer

Comment mesurer votre niveau d'exposition ?
 

Quelles conséquences pour votre entreprise et comment les évaluer ?
 

Comment vous organiser face à ce risque au-delà des solutions purement techniques ?
 

Comment mieux vous protéger face à cette menace en évolution permanente ?

Le transfert à l'assurance des risques cyber est un moyen de répondre à ces enjeux car il contribue à améliorer la résilience de votre entreprise en cas de sinistre. Bessé vous accompagne dans cette démarche et le déploiement de solutions assurantielles adaptées.

Pour ce faire, Bessé a développé une méthode spécifique articulée autour de 4 axes :

  • Appréciation du niveau de risque de l'entreprise
  • Identification et évaluation des conséquences d'un sinistre Cyber
  • Définition d'une solution d'assurance sur mesure
  • Anticipation de la gestion de crise

Menée en collaboration étroite avec les fonctions clefs de l'entreprise, cette approche transverse vous permet d'être pleinement impliqué dans le processus d'analyse pour construire avec Bessé une solution assurantielle parfaitement adaptée à vos besoins et vos attentes.

Les dirigeants d’ETI face à la menace cyber

À l’ère de la révolution digitale, le risque cyber est un défi majeur pour toutes les entreprises. Si les grands groupes, et plus particulièrement les sociétés cotées en bourse, ont mis en place des mesures pour s'en prémunir, les ETI sont moins préparées.

À l'écoute des dirigeants et soucieux de les accompagner au mieux dans cette évolution stratégique, Bessé et PwC France et Afrique francophone se sont associés pour mener une enquête spécifique quant au risque cyber qui pèse sur les ETI. Les résultats de cette enquête soulignent que la cybercriminalité représente une menace pour l'ensemble du tissu économique et qu'elle nécessite une réponse collective.

Visionner l'étude

Télécharger le PDF

La menace cyber évolue. Elle gagne en gravité, en probabilité et en imprévisibilité… Cela s’est traduit en 2019 par la multiplication des entreprises victimes d’attaques informatiques, quels que soient leur taille ou leur secteur d’activité.

Les exemples sont nombreux : Altran, Norsk Hydro –Technal, Aebi-Schmidt, Fleury Michon, Eurofins, Asco, Ramsay Générale de Santé, Airbus, M6,
Accord, Edenred…et bien d’autres qui n’ont pas souhaité communiquer...

Aujourd’hui les entreprises de taille intermédiaire (ou ETI) comme les grands groupes sont les cibles de ces attaques et peuvent s’en trouver lourdement affectées… Pourtant peu d’entre elles sont aujourd’hui véritablement préparées à faire face à une telle menace.

Lire le point de situation

Quelques chiffres clés

71%

des entreprises françaises indiquent avoir été victimes de fraude au cours des deux dernières années en 2018 (contre 68% en 2016).

60%

des types de fraudes le plus signalé sont les cyber Fraudes

58%

des dirigeants signalent le détournement d'actifs contre 56% en 2016

Le risque de défaillance des ETI françaises augmente de 80% à la suite d'une attaque cyber

Découvrez les résultats d’une enquête Bessé sur l’impact d’une crise cyber sur la valorisation des entreprises non cotées.

Ayant un impact à la fois stratégique, technique et financier, les attaques cyber ont des conséquences qui affectent véritablement la viabilité des entreprises. Dans ce contexte de crise sanitaire, l’impact d’une attaque cyber risque, par ailleurs, d’être d’autant plus important que les entreprises sont déjà fortement fragilisées. Si cette menace est complexe à appréhender, les dirigeants d’entreprise doivent donc urgemment se saisir de la question…

Pierre Bessé, Président de Bessé